Acteur incontournable du tourisme fluvial, les Bateaux Lyonnais, anciennement Lyon City Boat, ont baptisé le dernier navire de la flotte du groupe Lavorel Hôtels, l’Hermès II.

La bouteille s’est brisée et le bateau fut baptisé, éliminant au passage les mauvais esprits, selon les anciennes traditions fluviales, chères à Jean-Claude Lavorel. Pour éviter pareil sort que le Titanic, privé de véritable inauguration, le directeur général du groupe éponyme a pris soin de baptiser en bonne et due forme le dernier navire de sa flotte, le deuxième bateau restaurant des Bateaux Lyonnais. « L’objectif est de faire voyager les touristes, de faire découvrir la ville via le Rhône et la Saône », a donc présenté l’homme d’affaires lyonnais, sous le regard approbateur de Roland Bernard, le « Monsieur fleuve » de la Métropole.


Trois ans après avoir germé dans l’esprit des anciens propriétaires, l’Hermès II a donc dévoilé officiellement son habitacle résolument moderne, et susceptible d’accueillir plus de 200 personnes pour tous types d’évènements. Mais si l’humoriste Laurent Gerra a veillé à briser plus que sabrer le champagne, le navire flotte déjà depuis peu sur les eaux rhodaniennes. Mis en circulation en janvier dernier, l’Hermès II a donc pris de la bouteille. Gage aux people lyonnais d’incarner désormais de valeureux matelots. MC

Mercredi 13 juin 2018