Par Morgan Couturier

« Le temps d’un tourbillon ». Jean-Louis Maier et son équipage ont officialisé leur déménagement vers leur nouvel écrin, établi désormais au 99, rue du Président Édouard Herriot.

Il faut savoir vivre avec son temps et ses ambitions, à plus forte raison lorsqu’on est le maître reconnu de l’horlogerie lyonnaise. Jamais avare en projets, Jean-Louis Maier l’a bien compris, 30 ans après la naissance de son groupe. La trotteuse a donc fini par indiquer le début d’une ère nouvelle, celle du changement. Trop à l’étroit dans ses anciens locaux, il a remis les pendules Maier dans l’ère du temps. Un saut de puce pour s’installer huit numéros plus loin, au 99. Toujours à deux pas de la place Bellecour et de la place des Jacobins.


« Nous sommes très fiers d’inaugurer notre dernière boutique, notre vaisseau amiral », s’est félicité l’horloger qui double, par la même occasion, sa surface de vente avec cette boutique lumineuse de 140m2 et sa façade de 27 mètres de long. Sans oublier l’atelier maison, situé à l’étage. La mélodie du succès n’a donc pas fini d’accompagner les clients de la maison invités à savourer « Carmina Burana » de Carl Off sous les voutes de la Chapelle de la Trinité. Le meilleur des Maier en partenariat avec Breguet et Porsche.

Mardi 6 février 2018