Photos © Fabrice Schiff

Par Marc Polisson

Se faire remettre une décoration par son propre filleul qui, à cet instant devient votre parrain, est une histoire peu banale. C’est celle qu’a vécu Françoise Bernachon, dans la soirée du lundi 28 septembre dans la grande salle de réception de l’abbaye de Collonges.

02Sur la scène, devant 200 invités, le général de brigade aérienne Bruno Duvert, n’est pas vraiment intimidé par l’aéropage qui scrute son impeccable uniforme sous toutes les coutures. Le pilote de chasse en a vu d’autres, et le survol de la vie de sa marraine va se faire à mach 2. Enfance et adolescence dans les tabliers de son papa Paul Bocuse (elle a 11 ans quand il décroche sa première étoile et est tout juste majeure pour les 3 étoiles), puis elle débute sa vie professionnelle en secondant sa maman Raymonde Duvert à l’accueil et à la comptabilité de l’Auberge. C’est là qu’elle fait la connaissance de Jean-Jacques Bernachon, apprenti dans les cuisines paternelles – avec qui elle se marie un an plus tard. De cet amour naîtront trois enfants (Candice, Stéphanie et Philippe). Créatrice de Bernachon Passion en 1989, Francoise Bernachon a toujours porté haut l’image d’excellence de la chocolaterie familiale tout en sachant rester « une femme de partage et de cœur », souligne Bruno Duvert en lui agrafant l’insigne de chevalier de la Légion d’Honneur.

03L’émotion est en revanche beaucoup plus palpable du côté de la récipiendaire qui, à la réception de sa nomination, s’est beaucoup interrogée sur sa légitimité. C’est son père Paul Bocuse qui a rapidement balayé ses doutes. Son patronyme « fondant sous la bouche » accolé à celui de Bocuse fait rayonner la gastronomie française sur la planète gastronomique internationale. Certes, mais pas simple d’avoir un père sacré « pape de la gastronomie française » : « un papa idolâtré, mais dommage que nous n’ayons pas pu faire davantage de choses ensemble ! » décoche–t-elle à Monsieur Paul, trônant au pied de la scène au côté de sa maman « une femme de devoir, une épouse fidèle et toujours présente… » « Je savoure ce moment ! » conclut-elle. L’assistance également…

La projection diapos, c’est maintenant !




Introduction -
1
-
2
-
3
-
4
-
5
-
6
-
7
-
8
-
9
-
10
-
11
-
12
-
13
-
14
-
15
-
16
-
17
-
18
-
19
-
20
-
21
-