Photos © Fabrice Schiff

Par Benjamin Solly

L’amphithéâtre de la Cité Internationale bien rempli, ce sont près de 3 000 personnes qui ont crié leur ras-le-bol fiscal à l’occasion de la 9e édition de la Fête de l’Entreprise, co-organisée par la CGPME et Le Progrès, lundi 27 janvier 2014.

02

Ils sont en majorité issus du monde de l’entreprise. Et ils ne veulent plus revivre le cauchemar fiscal de 2013. «  L’innovation est à la portée des PME et c’est une nécessité si elles veulent être compétitive », assurait pourtant en préambule l’écrivain scientifique Joël de Rosnay, conférencier d’un soir sur le thème de « L’innovation au cœur de l’entreprise. » Seul hic, le coût du travail ne permet plus aux patrons d’investir et « la cacophonie de tous les instants du gouvernement socialiste », selon François Turcas, n’est pas de nature à les rassurer. Installés aux premières loges, le préfet Jean-François Carenco, le sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb et le président de Région Jean-Jack Queyranne ne bronchent pas.

03

Tribun hors-pair, le président rhodanien de la CGPME ne veut pas trop noircir le tableau. « Il (François Hollande – NDLR) nous a proposé un pacte de responsabilité fondé sur un échange de bons procédés : alléger nos charges en contrepartie de plus d’embauches. Il nous a dit vouloir mettre fin aux cotisations familiales pesant sur le travail, lesquelles représente plus de 30 milliards d’euros de prélèvements. Il a dans la foulée affirmé que ‘sans les entreprises, il ne peut y avoir de création d’emplois dans la durée’…Nous sommes bien d’accord ! » Il faudra toutefois porter le fer rapidement, semblent penser Philippe Cochet, Nora Berra et Michel Havard au premier rang.

04

En décembre, le nombre de demandeurs d’emploi a encore augmenté de 0,7% dans le Rhône, suivant la lame de fond nationale (+0,3%). Des chiffres à rebours des promesses incantatoires de Hollande, chantre de l’inversion de la courbe du chômage avant la fin de l’année 2013. « Pour toutes ces raisons, nous mènerons ce combat pour tous jusqu’au bout, avec une vigilance de tous les instants, non seulement pour mettre fin au racket fiscal, mais surtout, avant tout, pour que vive l’entreprise, et plus encore pour que vive la France » , promet Turcas au terme de son discours, sous l’œil attentif du directeur du Progrès Pierre Fanneau.

05

Salve d’applaudissements. Le warm-up du patron de la CGPME du Rhône a été, comme toujours, efficace. La Fête de l’Entreprise peut débuter et mettre à l’honneur douze success-story. Le binôme d’Opseene, Coraline Simonutti et Christo, est tiré à quatre épingles, prêt à recevoir le trophée du Meilleur Espoir. Car il en reste un peu, malgré tout.

Les 12 lauréats des Trophées de l’Entreprise

Trophée de l’International : Polyuréthane Industrie Manutention SAS (Christophe Ray) Trophée de l’innovation économique : ALG Attestation légale (Renaud Sornin) Trophée de l’innovation sociale : La Cordée (Michaël Schwartz et Julie Pouliquen) Trophée de l’environnement : France Photons (Yves Rodriguez) Trophée de la responsabilité sociétale de l’entreprise : La Fabrique (Nicolas Autric et Fabrice Poncet) Trophée du chef d’entreprise de l’année : Pascal Nadobny (Addev) Trophée de la femme chef d’entreprise de l’année : Sylvie Guinard (Thimonnier) Trophée Made in Rhône-Alpes : Le Joint technique (Henri Pain) Trophée de la transmission d’entreprise : André Forest Sarl Trophée de la TPE de l’année : Ets André Coquard Trophée du meilleur espoir : Opseene (Coraline Simonutti et Christophe Verdier) Trophée du coup de cœur du jury : Aviasim (Thomas Gasser)

La projection diapos, c’est maintenant !




Introduction -
1
-
2
-
3
-
4
-
5
-
6
-
7
-
8
-
9
-
10
-
11
-
12
-
13
-
14
-
15
-
16
-
17
-
18
-
19
-
20
-
21
-