Par Morgan Couturier

28 ans après ses débuts à la Banque Rhône-Alpes, le directeur de la communication part affronter de nouveaux défis sur la Côte d’Azur. Un pot de départ en petit comité, chaleureux et digne, à l’image du personnage.

Les adieux regorgent toujours de tristesse et mélancolie, et pourtant, jusqu’au bout, Eric Vernusse aura réfréné ces sentiments. « Pour le moment, je ne réalise pas trop », glissait-il d’ailleurs en préambule, au moment d’accueillir ses amis dans les salons perchés au 8ème étage du Sofitel. Fidèle à sa mission de communicant et à cette société qui a animé son quotidien vingt-huit années durant, le directeur de la communication a préféré introduire son successeur, l’ancienne analyste de crédit, Gaëlle Plattard.

Puis la passation faite, le futur dircom et DRH du Crédit du Nord Monaco s’est effacé en toute modestie, pour profiter de ses derniers moments entre amis et partenaires. « Je garderai de très bons souvenirs des relations que j’ai pu avoir avec vous tous. Je ne voulais pas partir sans vous dire au revoir », a-t-il évoqué, la voix nouée. Le temps du départ a donc sonné, laissant derrière lui, cette posture droite, « une disponibilité à tout instant, le sens du détail et une attention pour tout le monde » l’a salué son président Philippe Delacarte.

Un gage de réussite à l’heure de s’installer sur le Rocher, loin des yeux, mais près de notre cœur. Ce n’est qu’un au revoir, cher Eric.

Lundi 11 février 2019