01.jpg Photos © Fabrice Schiff et Marco

 

 

 

Par Marc de Jouvencel

 

Le salon international Epoqu’Auto a fait le plein de visiteurs (45 000 soit +15%) et de véhicules de collection (ils étaient 700 à Eurexpo), avec en point d’orgue les 60 ans de la gamme SL de Mercedes-Benz. Sous un ciel menaçant.

 

02.jpg

Pour sa 34ème édition, le salon Epoqu’Auto s’est installé dans 4 halls d’Eurexpo trois jours durant. Avec la participation de 570 exposants, nouveau record ! Une montée en puissance révélatrice de la bonne santé de ce secteur menacé par les talibans verts qui veulent interdire l’accès des centre-ville aux véhicules de collection. Une ségrégation de plus à ,l’encontre de ceux qui n’ont pas les moyens de s’offrir une voiture neuve et une attaque frontale contre l’une des passions des Français, toutes catégories sociales confondues.

 

03.jpg

Car la palette des amoureux des véhicules de collection est très large. Elle réunit aussi bien le fan de la deudeuche, en jean basket, que l’amateur de Bentley Série S, en loden. « Je suis l’otage des écologistes ! » a soufflé Bertrand Delanoé au président de la FFVE qui ne décolère pas. Si le projet présenté par la mairie de Paris voit le jour, la Fédération Française des Véhicules d’Epoque menace de bloquer le périphérique parisien à grand renfort de 2CV, Tractions, 203 et autres Jaguar. « J’espère que nous n’en arriverons pas à cette extrémité, le bon sens est de notre côté ! » a-t-il conclu sans trop y croire.

 

04.jpg

Présent comme chaque année aux côtés des organisateurs, Maître Richard Brumm, « monsieur automobile de la Ville de Lyon » a assuré que la capitale des Gaules n’était pas concernée par cette mesure. L’adjoint aux Finances de Gérard Collomb a félicité Alain Guillaume et les organisateurs pour le dynamisme de leur manifestation, premier salon hexagonal de la spécialité et magnifique vitrine d’un secteur d’activité générateur de centaines d’emplois.

 

05.jpg

A l’issue des discours, le magicien Dani Lary a pu parcourir les allées et découvrir le majestueux espace Mercedes-Benz. Il a eu le privilège de monter à bord d’un exceptionnel Mercedes 500K de 1934 (photo ci-dessus). Venus tout spécialement de Stuttgart, de rarissimes modèles de SL (dont la mythique 300 SL Papillon) ont recueilli tous les suffrages. Beaucoup de monde également sur l’espace de la Fondation Berliet placé sous le regard de Paul Berliet, disparu cet été.

 

 

 

La projection diapos, c’est maintenant !




Introduction -
1
-
2
-
3
-
4
-
5
-
6
-
7
-