Par Morgan Couturier

Pour la 13e année, les copropriétaires étaient attendus au nombre de 2500, un record national, dans les travées de la salle 3000 afin d’évoquer les différentes problématiques du logement. L’UNIS en a apporté de nouvelles réponses.

Vivre la copropriété autrement, c’est aussi la rendre intéressante et accessible. Pour respecter son slogan « mieux comprendre pour mieux s’entendre », l’UNIS est donc passé maître dans l’art de mettre en scène les problématiques liées au logement. Outre les prises de paroles parodiques de Barack Obama ou Didier Deschamps, Patrick Lozano, Président de l’Unis Lyon Rhône et ses équipes, ont redoublé d’humour pour évoquer des sujets on ne peut plus sérieux, comme la sécurité, l’équipement pour les voitures électriques, l’utilisation de la vidéosurveillance, le lien social ou la complexité de la loi Elan et ainsi répondre aux interrogations des quelque 2500 copropriétaires présents dans l’hémicycle.  « Les idées véhiculées nous permettent d’inventer la ville de demain », s’est ainsi réjouit David Kimelfeld, le président de la Métropole de Lyon, lequel n’a pas manqué de remercier tous les copropriétaires s’occupant bénévolement du Conseil Syndical. La mutation de quartiers comme Confluence, Gerland ou le 8e arrondissement, comme l’a souligné Gérard Collomb, en sont les meilleurs exemples. Ce n’est là qu’un début, car depuis 13 ans, l’UNIS n’a jamais été à court d’imagination.

Mardi 14 mai 2019