Photos Saby Maviel

Par Marc Polisson

Une assemblée inhabituelle composée de 4 préfets, de Madame Besse, et de plusieurs dizaines de personnalités du monde économique et politique a siégé dans l’hémicycle du conseil régional pour assister à la remise de la cravate de commandeur de la Légion d’Honneur au président du CESER, Bruno Lacroix.

02

Une distinction à mettre au contingent du ministre du redressement productif Arnaud Montebourg. Dans son mot d’accueil, Jean-Jack Queyranne a tenu à saluer en Bruno Lacroix « le grand rhônalpin et le capitaine d’industrie. La Région Rhône-Alpes est honorée » avant de souligner très élégamment les présences des anciens parlementaires André Gerin et Michel Havard. Dans une courte allocution Jean-François Carenco, préfet de région, remercie l’homme qui a œuvré « pour l’intérêt général au-delà de ses prérogatives de chef d’entreprise ».

03

Choisi par Bruno Lacroix pour lui accrocher sa cravate, Alain Mérieux avait préparé un discours plein de gaité et de malice : « Tu as assumé autant de présidences que Dom Juan a eu de maitresses » et de citer le nombre impressionnant de ses mandats sociaux. « Tu as su faire fructifier tes talents » en rappelant la trajectoire exponentielle de la société Aldes, passée en 40 ans du statut de PME à celui de multinationale. Ce qui ne l’a pas empêché de s’engager concrètement pour la formation des jeunes via le MEDEF. « Un homme parfait un peu donneur de leçon » derrière lequel il y a une grande femme, son épouse Anne, le taquine-t-il avant de lui remettre sa décoration.

04

«  Je souhaitais qu’Alain Mérieux me remettre cette cravate car nos deux familles ont œuvré pour l’industrie rhônalpine  » démarre Bruno Lacroix… en le gratifiant à son tour d’une cravate… Hermès. Et de rappeler ses 45 ans de vie professionnelle et d’engagement. «  Je préfère l’action aux commentaires stériles du café du commerce. J’ai trouvé dans tous mes mandats le plaisir de construire et répondu à tous les appels, excepté la politique » assène-t-il avant de se tourner vers ses petits-enfants : «  N’oubliez jamais que vous êtes issu de plusieurs générations d’entrepreneurs. Soyez le sel de la terre !  »

 

La projection diapos, c’est maintenant !




Introduction -
1
-
2
-
3
-
4
-
5
-
6
-
7
-
8
-
9
-
10
-