Du neuf avec du vieux. Pour les 20 ans de sa société, le plus fêtard des Lyonnais a annoncé sa volonté de revenir à ses premiers amours, le cinéma, casquette de producteur confortablement vissée sur la tête.

Le projet n’en est qu’à ses premiers balbutiements, et pourtant, les flashs n’ont cessé de crépiter devant ses yeux. Rompu à l’usage du photomaton, Pierre-Yves Gas a pris la mesure de sa popularité, laquelle pourrait être grandissante, avec le lancement de son media Plein Gas, voué à s’installer sur les réseaux sociaux. Puis de faire l’objet d’une application. 20 ans ont passé, le directeur de Proxicom « prend de la hauteur », allant jusqu’à réduire de manière drastique son catalogue de soirées.

Une trentaine, tout au plus, promet-il, au cours desquelles le producteur assurera la promotion et la couverture de l’évènement. « Plus j’aurais de vues, moins j’aurais de soirées », assure-t-il, non sans une arrière-pensée pour Ciné clin d’œil, théâtre de ses premiers amours avec le 7e art. Les longs métrages sont en projet. D’ici 2019, parait-il. Avant de bercer dans la célébrité, Pierre-Yves Gas a pris les devants, et enfin fait chauffer sa carte bleue. 20 ans, ça se fête !  MC

Selcius
Mardi 19 septembre 2017