L’histoire, sortie par Le Progrès et reprise par les médias nationaux, avait fait grand bruit. Centenaire et veuve, Juliette Tamet a reçu cette année – pour la première fois depuis le décès de son mari en 1999 – un avis d’imposition. 444 euros à payer pour un revenu déclaré de 17 476 euros  sur l’année 2012, correspondant à une part de la retraite de feu son époux. Si cette Caluirarde a accueilli la nouvelle sans faire de vagues, son histoire en a fait bondir plus d’un. Certains se sont émus du sort réservé à Juliette. C’est le cas de Laurent Chabbat et Charles Couty, les patrons des ondes lyonnaises de Tonic Radio. « A l’occasion de l’anniversaire de la centenaire lyonnaise qui vient d’être imposée de façon excessive, Tonic radio lui rembourse totalement ces impôts. Le chèque lui parviendra dans les prochains jours », fait savoir le média dans un communiqué de presse. Une remise de chèque sera organisée le lundi 14 octobre à 10h30 à son domicile. Juliette Tamet aura 100 ans le 23 octobre prochain.