Les régions françaises qui investissent plus d’un milliard d’euros par an dans les politiques culturelles ont tenu mercredi 25 et jeudi 26 janvier 2012 à Lyon leurs premières Assises nationales "Culture et Région". Organisées par l’Association des Régions de France (ARF), cette manifestation a rassemblé quelques 400 responsables régionaux qui ont échangé leurs expériences et innovations concernant le patrimoine, l’économie et l’emploi culturel, le numérique, l’accès à la culture, le soutien à la création artistique ou encore les échanges internationaux. Les collectivités territoriales financent 70% des dépenses des politiques culturelles publiques alors que 30% sont financées par l’Etat. Face à "un contexte de crise et de réduction des dépenses", les régions "maintiennent leur effort pour la culture", a déclaré Karine Gloanec Maurin, présidente de la commission culture de l’ARF et vice-présidente PS de la Région Centre. "Les Régions apparaissent aujourd’hui comme l’échelon pertinent au service d’une nouvelle configuration du paysage culturel et artistique français. Quelles que soient les évolutions de la décentralisation culturelle, il faudra compter avec elles" a-t-elle indiqué. Jean-Jack Queyranne, président PS de la Région Rhône-Alpes, a déclaré pour sa part que "les Régions ont démontré leur efficacité au travers de l’innovation, par leur politique de soutien à la création et grâce à la solidarité par leur politique d’aménagement culturel du territoire." Il a ainsi rappelé que les "régions participaient au financement de la moitié des 125 films" produits chaque année en France.