La menace de grève qui pèse sur les transports en commun lyonnais s’étend du 23 novembre 2012 au 6 janvier 2013.

 

Les syndicats (UNSA, CGT, FO et CFDT), à l’origine de l’appel à la grève, dénoncent  les conditions de travail, les rémunérations et l’évolution des plans de carrière des personnels de Kéolis, l’exploitant du réseau TCL. La grève devrait impacter le réseau une heure par jour, aux heures de pointe. Un jour sur deux, les grévistes débraieront le matin, entre 7h30 et 8h30, et l’après-midi, entre 17h30 et 18h30. Des réunions entre les syndicats et la direction de Kéolis doivent avoir lieu avant le 23 novembre.