Malgré l’impact fort des révolutions arabes, le trafic passager de l’aéroport lyonnais sur le premier semestre 2011 enregistre une croissance à deux chiffres.

Sur les six premiers mois de l’année, le trafic passager est en hausse de +11,2% et représente 4 165 640 passagers. De bons résultats par rapport au premier semestre 2010, impacté par un mouvement de grève nationale et les cendres du volcan islandais Eyjafjöll. En mai, le trafic avait progressé de +10,9 % et atteint 813 251 passagers, dépassant ainsi le précédent record de 813 742 passagers établi en juillet 2010. L’aéroport enregistre un trafic plus modéré en juin, marqué par un recul persistant sur les pays du Maghreb. La croissance sur le mois est tout de même de +2,5 %, soit 758 266 passagers. Le trafic national porte la croissance. Il augmente de +5,4 % en juin par rapport à juin 2010, soit 286 758 passagers. Sa progression concerne aussi bien Paris que les transversales, notamment Bordeaux, Nantes, Nice et Toulouse. La croissance cumulée du trafic national sur les six premiers mois de l’année est de +14,6 % et représente 1 583 217 passagers. Avec 459 525 passagers en juin, le trafic international enregistre une hausse de +1,7 %. Sur le premier semestre 2011, il progresse de +9,7 %, soit  2 509 666 passagers. En juin, le trafic vers l’Afrique du Nord a reculé de -10,2 %, dont -35,3 % sur les escales tunisiennes. Le trafic sur l’Europe est en augmentation de +6,6 %, avec des progressions à deux chiffres sur la Grèce (+18,6 %) et le Royaume-Uni, et +9 % sur la Turquie et la Belgique.