A l’occasion de la Journée Internationale des Droits de l’Enfant, mercredi 20 novembre, l’association L’Enfant Bleu a mis en place un nouveau modèle de  partenariat avec le monde économique : le label « Partenaire engagé. » Créée en 1997, cette association se tourne vers les enfants victimes de maltraitance mais aussi vers les adultes ayant subi de mauvais traitements pendant leur enfance. Son président, Jean-Michel Abou, a fait le choix de  travailler avec des juristes, avocats et psychologues pour apporter de véritables solutions.  Alors qu’apporte réellement ce nouveau label ? Il s’agit de demander aux entreprises, quelque soit leur taille, de s’engager financièrement  aux côtés de l’association et de façon récurrente. L’entreprise valorise ainsi son image grâce à sa générosité, en apposant le label sur l’ensemble de ses outils de communication. Un engagement qui permet à l’association de jouer pleinement son rôle de lobbying auprès des pouvoirs publics sur  la question de la maltraitance infantile (et ne plus se consacrer majoritairement à la recherche de subventions).

Plus d’infos concernant le label : www.enfantbleulyon.fr