Pas de hausse du côté de la communauté urbaine mais la taxe d’habitation coûtera toutefois plus cher aux grands lyonnais en 2013.

 

L’Etat a en effet décidé d’augmenter les bases fiscales de l’impôt. Conséquence : une hausse de la taxe d’habitation de 1,8% pour les contribuables du Grand Lyon. A contrario, la communauté urbaine n’aura pas recours à la pression fiscale pour boucler son budget 2013. La bonne dynamique démographique du territoire et son attractivité permettent à l’institution de préserver les ménages, malgré une baisse substantielle de ses ressources due aux mécanismes de péréquation et à la réforme de la taxe professionnelle. La contribution financière des entreprises ne devrait pas augmenter non plus. C’est ce qui ressort du débat d’orientation budgétaire qui s’est tenu à la communauté urbaine lundi 10 décembre 2012. Le budget final sera voté lors de la séance plénière de janvier prochain.