Deux hommes ont été tués et trois autres blessés, dont deux grièvement, au cours d'une fusillade mercredi soir à Grenoble, vraisemblablement lors d'un règlement de comptes, a-t-on appris jeudi de source policière.

 

Vers 20h30 mercredi, trois hommes fortement armés ont tiré à feu nourri sur un groupe de personnes place des Géants, dans le quartier dit sensible de la Villeneuve, avant de s'enfuir et de disparaître, a-t-on ajouté de même source. Les trois hommes étaient armés "de plusieurs armes de gros calibres", selon la même source, dont au moins un pistolet automatique et un fusil de calibre 12, a précisé jeudi le quotidien Le Dauphiné Libéré. Selon des témoins, les trois hommes étaient habillés de noir, a indiqué la police. Les trois hommes sont arrivés à pied dans le quartier piéton grenoblois, très fréquenté en cette soirée d'Halloween, et ont fait feu aussitôt sur un groupe de personnes dont faisaient partie les victimes, bien connues pour certaines par les services de police, selon la même source. L'enquête a été confiée à l'antenne grenobloise de la Direction interrégionale de police judiciaire (DIPJ) de Lyon.

  

Les trois agresseurs étaient activement recherchés et aucune interpellation n'avait eu lieu jeudi matin, a ajouté la source policière, précisant qu'il pourrait s'agir d'un règlement de comptes. Les deux hommes tués, un oncle et son neveu, étaient âgés de 35 et 30 ans.

Le plus âgé des deux, bien connu des services de police, faisait partie d'un groupe de personnes dont l'un des membres avait été abattu en juillet en banlieue de Grenoble lors d'un règlement de comptes entre bandes rivales. Les trois blessés, dont deux graves et un léger, touché à la main, ont été transportés au CHU de Grenoble, selon la même source. Plusieurs règlements de comptes dans le milieu des trafiquants de drogue à Grenoble et dans ses environs ont fait au total, avec la fusillade de mercredi soir, huit morts depuis le début de l'année.