Un an seulement après le départ de Patrick Molle, qui a dirigé l’école pendant seize ans, Philippe Courtier vient d’annoncer qu’il quitterait la présidence de l’EM Lyon à la fin de l’année scolaire. Son attitude, plutôt prudente face aux nouveautés, a été jugée trop frileuse par le conseil d’administration, contrairement à celle de son prédécesseur, qui enchaînait les projets, quitte à submerger quelque peu l’école. Philippe Courtier assurera l’intérim, jusqu’à ce qu’un nouveau directeur général soit recruté. Le conseil recherche donc désormais un directeur plus entreprenant, impliqué dans le quotidien de l’école.