Par Morgan Couturier

Contrairement à leurs homologues parisiens, les Lyonnais ne connaîtront qu’un seul épisode de circulation alternée. Le pic de pollution s’étant réduit, la préfecture a annoncé, ce vendredi, la fin de cette mesure écologique.

Que les automobilistes lyonnais et villeurbannais se rassurent, les désagréments provoqués par la circulation alternée n’auront finalement subsisté qu’une journée, la préfecture annonçant un retour à la normale dès demain, samedi. Privés de circulation à l’intérieur de la capitale des Gaules et de sa commune limitrophe, les véhicules pairs sont ainsi libérés de leur interdiction de rouler.
La préfecture a tout de même, annoncé la prolongation des restrictions en matière de limitations de vitesse. Pour rappel, les conducteurs sont tenus d’abaisser leur vitesse de 20km/h sur les portions limitées à 90km/h ou plus.
L’abandon de cette mesure restrictive est motivé par la réduction du niveau de pollution. Les relevés établis par ATMO Auvergne-Rhône-Alpes ne font état que de 65 ug/m3 sur la journée d’hier, contre 80ug/m3 mardi. Malgré la circulation alternée, l’organisme de surveillance et d’étude de la qualité de l’air prévoit une légère augmentation ce vendredi (72ug). Selon les estimations, le week-end devrait permettre un retour progressif vers un niveau de pollution acceptable.