Tous rétamés au second tour. Les onze candidats du Front national encore présents au second tour des cantonales ont tous été éliminés.

Avec un score élevé à Saint-Priest où André Pozzi recueille 41,53% des suffrages. Certes, on est loin des 82,21/17,79% entre MM. Chirac et Le Pen, du temps du front républicain de 2002. IL est vrai que dans ce canton de l’Est lyonnais où le FN a souvent obtenu de bons scores, les électeurs se sont peu déplacés aux cantonales : le taux d’abstention fut de plus de 58%. Un fait est là : le parti de Marine Le Pen a augmenté son nombre de voix entre les deux tours et a pesé près de 16% dans l’électorat des cantonales. Ramené au nombre d’inscrits dans le Rhône, le chiffre tombe à environ 8%. JB