Arnaud Tourtoulou a démissionné vendredi soir de son poste de président du CS Bourgoin-Jallieu, actuel dernier du Top 14 de rugby à l’issue d’un conseil d’administration, a-t-on appris auprès du club.

 

M. Tourtoulou, 46 ans, avait été nommé le 5 octobre et avait pris la succession de Gaston Maulin, 78 ans, qui pourrait de nouveau prendre la tête du CSBJ, une hypothèse parmi d’autres, le CA souhaitant prendre le temps de la réflexion. Le nouveau président devrait être nommé en début de semaine, lundi ou mardi. Arnaud Tourtoulou, un entrepreneur d’origine normande, n’a pas senti une mobilisation suffisamment forte autour de son projet de relance notamment auprès des collectivités locales, la mairie et la CAPI (Communauté d’agglomération porte de l’Isère). Un certain nombre de dépenses ont été sous-évaluées et 500 000 euros environ avaient également été crédités pour des promesses de contrats de partenariat qui n’ont pas été validées. Au final, les pertes initialement estimées à hauteur de 500.000 euros s’élèveront en fait entre 1,3 millions d’euros et 1,5 M€ pour un budget prévisionnel de 11,5 M€. "Je remercie les salariés du club et toutes les composantes du CSBJ. J’ai tenu mes engagements", a déclaré Arnaud Tourtoulou qui était prêt à opérer une augmentation du capital de la SASP du CSBJ avec son groupe d’investisseurs s’il avait senti que son projet était suffisamment soutenu. M. Tourtoulou avait contribué toutefois à la signature d’un contrat de partenariat-maillot avec la société Arjo-Wiggins (groupe Sequana, industrie papetière) et avait fait économiser quelques 350 000 euros au CSBJ en frais de fonctionnement. Le CS Bourgoin-Jallieu doit passer auprès de la DNACG (direction nationale d’aide et de contrôle de gestion) le 16 décembre. Arnaud Tourtoulou s’est proposé d’accompagner son successeur pour défendre le dossier du club berjallien.