Après vérification de l’ensemble des lignes du réseau sous-terrain des transports en commun, le trafic reprend progressivement depuis 16h55 dans le métro lyonnais. Tout est parti d’un coup de fil anonyme passé à 15h22. Le police a pris l’affaire au sérieux, au regard de plan vigipirate « rouge renforcé » mis en place dans les transports en commun lyonnais depuis mercredi dernier. L’alerte à la bombe a été levée à 17h.