Le parcours judiciaire continue pour l’ancien vice-procureur de la République du TGI de Lyon.

 

Après 48h de garde à vue , Francis Montoy a été mis en examen mercredi pour accès frauduleux au casier judiciaire, détournement de la finalité d’un traitement de données à caractère personnel et violation du secret professionnel. Il est soupçonné d’avoir révélé le contenu de deux casiers. Placé sous contrôle judiciaire, l’homme peut continuer à exercer ses fonctions de magistrat près le parquet de Cayenne en Guyane, où il a été muté à l’été 2011, quelques semaines avant que n’éclate l’affaire Michel Neyret. L’ancien n°2 de la PJ de Lyon est mis en examen pour, entre autres chefs d’inculpation, corruption et trafic de stupéfiants.