Je n'ai jamais souhaité la mort de personne (encore que !). Je ne souhaite donc pas le moins du monde la mort de Gégé, même s'il ne me donne plus beaucoup signe de vie, ou celle de Dominique Perben qui pourtant n'a pas l'air très vaillant. C'est juste un petit jeu que je vous propose. Vous avez désormais une idée à peu près précise de celui pour qui vous allez voter. Mais admettons que l'un et l'autre meurent de façon brutale. Essayez d'imaginer pour qui vous pourriez voter à gauche comme à droite. Personne ! Je ne vous le fais pas dire. Les entourages de l'un comme de l'autre ne valent pas tripette. Imaginons un combat sans nos valeureux postulants. Je suis à peu près certain que malgré tout ce que l'on peut reprocher à la droite, celle-ci l'emporterait. À gauche, non seulement c'est le vide, mais certains font peur. A droite, c'est du déjà vu, médiocre bien sûr mais sans risque.

C'est peut-être le reproche que l'on peut faire à notre droite comme à notre gauche lyonnaises, elles découragent les meilleurs et l'on se retrouve avec des Daclin ou des Hamelin en deuxièmes couteaux.

Espérons que Gégé et Dodo n'auront pas d'accident. Encore que ! Il est bon quelquefois de se confronter à la réalité !

 

PAN SUR LE BEC

Jean Daniel a reconnu l'erreur du Nouvel Observateur dans l'affaire du SMS (vrai ou faux) de Sarko à Cécilia. Du bout des lèvres seulement. On sent chez la « gauche éthique » les mêmes peurs que chez nos jésuites. Difficile de faire son mea culpa. Julliard a éludé la question, mais on sent bien que personne au Nouvel Obs n'est très fier de ce qu'ils appellent une erreur et qui ressemble pourtant à une énorme faute. Pardonnable au Canard Enchaîné qui a fait sa fortune sur la propagation de fausses nouvelles. Mais pas au Nouvel Obs, évangile de la gauche caviar. Comme l'affirme Jean Daniel, désormais le site de l'hebdomadaire sera plus vigilant.

Le lendemain même de cette promesse, le site en question annonçait en page d'accueil la mort de Salvador Dali. Ils avaient confondu avec Henri Salvador. Décidemment, il va falloir se méfier de ce qu'on lit dans leur journal. Comme dans les autres d'ailleurs.

 

INUTILES ET NUISIBLES

France 2, France 3, France 4, France 5 et la suite ont fait grève. Sans que ça gêne grand monde. Pour tout vous dire je ne m'en suis même pas aperçu. Cette grève du service public pourrait pousser à réfléchir sur l'utilité de toutes ces chaînes qui peuvent s'arrêter sans que ça gêne qui que ce soit. On pourrait très bien se contenter d'une seule chaîne de service public qui conséquemment aurait plus de moyens même sans pub. Imaginer une chaîne sans Delarue, ni Ruquier, ni Guillaume Durand, qui coûtent une fortune pour faire du TF1 bis, mais avec Calvi, F.O. Giesbert, Amar, Taddeï, Drucker, Petitrenaud, Nagui, Mireille Dumas… « Thalassa », « un gars une fille », le Tour de France, le Tournoi des 6 nations, Rolland Garros, « Taratata », « Des racines et des ailes », « Envoyé Spécial », « Faites entrer l'accusé », de grandes dramatiques, « Louis la Brocante »,… Bref, tous les talents dispersés sur plusieurs chaînes. Je me demande si elle ne ferait pas plus d'audience que Tf1. Surtout si la pub disparaissait. Le seul problème, quand irions-nous pisser ?

En revanche la grève de 50 aiguilleurs du ciel a pourri la vie de vacanciers furibards. Tout ça parce qu'on veut rapatrier nos aiguilleurs d'Orly à Roissy. Majoritaire à Orly, la CGT perdrait de son pouvoir puisqu'elle est très minoritaire à Roissy. A quoi tient une grève ? Et vous voudriez que j'ai la moindre considération pour des syndicalistes de cet acab