La tribune libre de Justin Calixte

La Droite avait montré ses limites et pourquoi ne pas le dire, son insondable bêtise lors de cette campagne ratée. Mais je crains que ce ne soit rien à côté de ce qu’ils nous préparent pour ces législatives.

Je sais bien que Fillon est le grand fautif. Mais comment ne pas mettre dans le même sac, ceux qui n’ont pas compris que leur complicité couarde avec leur candidat était suicidaire. Conscients de la mauvaise image de Fillon, ils nous affirmaient main sur le cœur que, si nous n’aimions pas l’ex premier ministre de Sarkozy, nous devions oublier nos ressentiments et voter comme un seul homme pour leur programme qui était en tous points parfait et conséquemment intouchable.

Ces mêmes politiciens, vieux et moins vieux, reviennent aujourd’hui sur les plateaux de télévision pour nous supplier de voter pour eux mais avec un nouveau programme complètement repensé. Revu et corrigé. Ne se ficheraient-ils pas de nous, par hasard ? Manifestement, ils n’ont pas compris que les choses avaient changé. Bien sûr il y aura toujours quelques militants masochistes qui continueront de faire les marioles dans des meetings tricolores pour revendiquer leur appartenance à une Droite pourtant totalement déconsidérée. Mais il y en aura de moins en moins et je crois bien qu’après l’explosion du PS, nous assisterons dans les prochains jours à l’implosion de la Droite.

Qu’est-ce qu’on dit ? Bien fait ? En tout cas, Merci Fillon !