Par Marco Polisson

En 50 ans de trois étoiles, cela ne s’était quasiment jamais produit. L’Auberge du Pont de Collonges a fermé ses portes du 1er au 23 janvier 2019, pour permettre une rénovation complète de la cuisine et des salles à manger. Coup de pression chez Paul Bocuse.

« La modernité, c’est la tradition en mouvement ! » explique Vincent Le Roux, gendre de Françoise Bernachon, la fille de Monsieur Paul. « En aucun cas, il ne s’agit de toucher à l’esprit qui habite l’Auberge. Nous n’avons jamais cru à l’histoire immobile mais il n’y aura pas de trahison ! » assure le directeur général du restaurant. En concertation avec les chefs et la famille, il a choisi le mois le plus calme économiquement parlant pour mener à bien ces travaux qui coïncident avec la disparition de Paul Bocuse.

Le restaurant Bocuse en version 2018

C’est à Alain et Dominique Vavro qu’est revenu l’honneur mais aussi la responsabilité de faire basculer ce lieu mythique dans le 21ème siècle. Comment ont-ils appréhendé cette mission ? « D’abord flattés, quelle chance d’avoir la confiance des capitaines du plus célèbre navire de la gastronomie ! Ensuite, l’adrénaline monte, il faut être consensuels et à la hauteur. » assure Alain Vavro qui poursuit : « Mission compliquée par le délai : 20 jours et 20 nuits, pour être sereins il aurait fallu trois fois plus, c’est bien un pari unique de notre vie professionnelle ».

Le couple de designers, très proches de Monsieur Paul, a longuement réfléchi à la déco : « Comment ne pas trahir l’esprit « baroque » de la maison mais comment être plus actuel et représenter une maison vivante et en mouvement. Le décor : on garde les structures « bois » et on adoucit et allège les tonalités, on peaufine l’éclairage. Le délai aussi nous a imposé des choix, on garde les sols, sauf dans les toilettes et les cuisines complètement recréées. On garde les tables nappées et remplaçons le fauteuil par un modèle « classique » confortable, s’intégrant à l’esprit de la maison. » conclut-il.

L’esquisse d’Alain Vavro pour le Bocuse version 2019

Les délais sont en effet serrés : la maison doit rouvrir ses portes le 24 janvier 2019 deux jours avant le Sirha, le rendez-vous mondial des métiers de bouche à Eurexpo. Les vainqueurs du Bocuse d’Or découvriront le nouveau décor de Collonges lors de la traditionnelle cérémonie des plaques dans la matinée du jeudi 31 janvier.