Par Marc Polisson

Hasard du calendrier, Monsieur Paul est décédé 48 heures avant l’assemblée générale des Toques Blanches lyonnaises. Son président Christophe Marguin a rendu un hommage sobre au mentor de tous les cuisiniers.

Relayée par de nombreux chefs tricolores, dont Guillaume Gomez (Palais de l’Elysée), Yannick Alleno (Pavillon Ledoyen), Jean Imbert… la demande d’hommage national pour Paul Bocuse a été transmise par Christophe Marguin au Palais de l’Elysée. Le président des Toques Blanches l’a annoncé à ses troupes réunies dans l’hémicycle du conseil régional.

Si l’on sait que Gérard Collomb et plusieurs ministres assisteront à la messe de funérailles vendredi, il semble peu probable que le président de la République, à l’agenda ultra chargé, soit présent à la cathédrale Saint Jean (où il sera représenté par son épouse Brigitte). On s’acheminerait donc vers un hommage national à une autre date qui pourrait être le 11 février, jour de l’anniversaire de Paul Bocuse. L’évènement pourrait avoir lieu à Lyon. La famille devrait se prononcer sur la question après les funérailles, mais Jérôme Bocuse ne semble pas favorable à cette initiative. .