Par Jocelyne Vidal

« Ne jamais dire au client : il n’y en a pas ! » L’adage familial est devenu sous l’impulsion d’Armand Bahadourian et de son équipe, un chatoyant passeport pour les épices, mets et saveurs du vaste monde. Fondée en 1929 par son père Djebrail, l’épicerie aux allures de caravansérail s’avère l’illustration gourmande du vivre ensemble. Aux 1 600m2 (dont 1000m2 de sous-sol) de la maison mère, se sont ajoutés en 1997, les 250m2 du magasin Bahadourian et de son restaurant Inch’ka aux Halles de Lyon Paul Bocuse.

Quand le réveillon se fait invitation aux voyages entre Orient et Occident, on opte d’entrée pour un tarama à la truffe, du foie gras escorté de confits d’oignons aux piments d’Espelette, de chutney aux figues et épices… Les gibiers se marient ensuite aux parfums enivrants des confits de pétales de rose et de dattes à l’orange, sur fond de gelée de groseille au poivre de séchuan. Le tout arrosé de vins du bout du monde !

Armine Hakobyan

Responsable de l’Espace Traiteur, Armine Hakobyan a quitté en 2003 son Arménie natale pour gravir tous les échelons d’une grande maison du monde où elle se sent comme chez elle. Armine vous entraîne en Grèce et au Liban, le temps de déguster mezzés, cigares d’aubergine au basilic et taboulés persillés. Deux mini-burgers Rossini au foie gras et quelques escargots de Bourgogne pour la route…

Et c’est parti pour l’échappée belle des desserts, ponctuée de mignardises orientales, loukoums, cornes de gazelles, marrons glacés aux poires Williams, figues fourrées de noix, pistaches et cranberries. Bon appétit et surtout bon voyage… Après avoir lu tout cela, vous aurez fait le tour du monde !