Chef emblématique du restaurant Tout le monde à table, Dominic Moreaud a profité de ses ultimes heures au sein de son établissement, pour préparer un repas étoilé à destination des Lyonnais les plus défavorisés. Une fin mémorable, avant de basculer vers de nouveaux projets.

Noël est passé depuis des semaines, mais après tout, sa magie peut bien perdurer encore quelque temps, plus encore, lorsqu’elle profite aux plus démunis. Depuis sa hotte, Dominic Moreaud a donc choisi de choyer quelques Lyonnais, pour un alléchant repas préparé par ses amis Christian Têtedoie, Christophe Roure et Christian Lavault. Une manière aussi, de boucler le chapitre de son restaurant Tout le monde à table, avant de basculer – avec Christian Lavault – dans la création d’un centre de formation pour commis de cuisine et serveurs en restauration option sommellerie à Gorge de Loup.

Tout le monde à table vendu le 16 mars prochain

Ces derniers pourront ensuite s’exercer dans la brasserie mitoyenne, sobrement intitulée Une faim d’apprendre, complexe d’une centaine de couverts basé au 24 rue Joannès-Masset. En attendant, le gastronome s’est donc lancé dans la confection de mets raffinés, au profit de dix personnes défavorisées de chaque arrondissement de Lyon, désignés par les services sociaux de la ville. Au menu, velouté de potiron par Christian Têtedoie, volailles aux écrevisses cuisinées par Christophe Roure et duo de crêpes chocolat blanc, sauce à l’orange préparées par Christian Lavault. « Les chefs ont bien voulu jouer le jeu. Le but est de faire plaisir aux gens », concède le chef toque blanche lyonnaise. Avant de passer la main le 16 mars prochain à Arnaud et Carine Leclercq, actuels propriétaires de l’Etabli, dans le 2e arrondissement. MC