Paul Bocuse n’est plus, mais il continue d’influencer et d’inspirer ses héritiers, à l’image du Gault & Millau Tour, véritable escale gourmande et show-room des savoir-faire régionaux.

La page n’est pas tournée et le sera-t-elle un jour, alors que les portraits de sa personne abondent dans son Abbaye ? Même quand il n’est plus question de lui, ses chefs se chargent de le saluer, particulièrement en cette étape du Gault&Millau Tour, où  les vedettes se revendiquent toutes de son héritage. Par son amour du goût et des choses simples, comme l’a rappelé Olivier Couvin, le « pape de la cuisine » est resté un formidable étendard des produits et savoir-faire régionaux.

Gage aux quinze lauréats 2018 de suivre le chemin tracé par leur mentor, en particulier pour Jean-Alexandre Ouaratta (Château de Bagnols) « le Grand de demain », Stéphane Buron (Le Chabichou à Courchevel), « Gault&Millau d’or », Florent Polulard (Monsieur P), « jeune talent Auvergne Rhône-Alpes » ou Christophe Marguin (Le Président) « Tradition d’aujourd’hui », dignes représentants de cette promotion. Les cooking démos ont donné un aperçu de leurs talents. Faire connaître et transmettre, voilà la mission de ce rassemblement culinaire. Objectif réussi ! MC

 Lundi 24 mars 2018