Bouillant en tribunes comme sur la pelouse, le tournoi des Lyonnais se fait remarquer par sa turbulence et sa générosité, où don de soi et donations font bon ménage.

Chaque année, leurs facéties sont attendues comme le messie. À défaut du Messi argentin, que beaucoup tentent d’imiter sans grand succès. Mais avec leur nom de scène tout aussi loufoque les uns les autres, les concurrents n’en ont que faire. Il y a l’art et la manière. L’art de récolter des fonds pour l’association Prader-Willi France. Et la manière, bien plus comique, d’enchainer les rencontres déjantées. Si aucun doute ne subsistait sur le bon déroulé de celles-ci, avec 32 équipes masculines et 2 féminines réunies sur la pelouse du stade Vuillermet, le montant de la cagnotte restait en suspens. Avec 23 000€ réunis, le moral est au beau fixe. Les lauréats, La Vermeille et Les Gazelles peuvent en témoigner. MC

L’équipe de la Vermeille, vainqueur de l’édition 2017

 

Nelson Moncorgé, Sophie et Marie Robert, Etienne Ginon, les 4 cousins organisateurs du Tournoi des Lyonnais