Par Morgan Couturier

Alors que la première promotion est attendue pour la rentrée prochaine, la construction de la Tony Parker Adequat Academy avance à grands pas, pour respecter les délais. Nous avons pu visiter le chantier en exclusivité.

Sa saison NBA à peine terminée, Tony Parker n’est pas du genre à se reposer, bien au contraire. Homme d’affaires déjà bien averti, le basketteur suit avec attention les projets qui portent sa griffe. Ou son nom, dans le cadre de la Tony Parker Adequat Academy, ce projet dessiné par le cabinet Arte Charpentier Architectes (associé à Bruno Dumetier) et initié en 2017, dans lequel sport et emploi sont réunis sur le même terrain. À six mois de l’arrivée des premiers occupants, la star du basket français n’a donc pas manqué de suivre la progression du chantier, escorté par Florelle Visentin-Klein, PDG d’Océanis, le promoteur immobilier de cette TPAA. Cette dernière, financée à hauteur de 15 millions d’euros, semble poursuivre le cours annoncé de son développement.

Si la visite des quelque 400 logements lui a été épargnée, le président de l’ASVEL a donc pris connaissance des différentes espaces de campus de 14 000m2, à commencer par la « Life Zone », où seront installés un coin détente, l’accueil et un espace restauration, avant de s’ouvrir au fond de la pièce, sur la partie centrale de ce projet : la Play Zone ».

Les parquets, attendus au nombre de trois, ne sont pas encore matérialisés, et attendront vraisemblablement les ultimes instants du chantier pour prendre forme, mais avec son immense verrière et ses boiseries, le lieu fait déjà sensation. « C’est pas mal le bois comme ça », s’est d’ailleurs enthousiasmé Tony Parker. Les trois terrains (un horizontal et deux verticaux) sont d’ores et déjà séparés par un bloc central, censé héberger les vestiaires et un pôle médical au rez-de-chaussée, un espace fitness et le bureau des coachs à l’étage. Du grand luxe pour les futurs pensionnaires et déjà des idées pour TP, qui projette d’y délocaliser des stages de la fédération française de basket.

Xavier Lucas, président délégué de la Tony Parker Adéquat Academy, Florelle Visentin-Klein, PDG de Océanis, et Tony Parker, fondateur du projet.

Pour conclure, le meneur de jeu s’est vu proposer la visite de la « Work Zone », où prendront place les salles d’enseignement, les espaces de travail en groupe et l’agence Adequat Intérim. Mais c’est bien sur les espaces extérieurs que l’attention de TP s’est irrémédiablement portée, avec une obsession à peine voilée pour les terrains vagues avoisinants. Les suggestions n’ont pas manqué. Le boss a tranché, différents terrains de basket extérieurs pourraient voir le jour, à la façon de ce qui se fait en matière de foot. Inauguration en septembre.