L’équipe organisatrice autour de Georges Képénekian, adjoint à la culture – photo © Fabrice Schiff

Par Baudouin Wisselmann

Ce rendez-vous littéraire de plus en plus prisé réunit cette année 120 auteurs venus de 21 pays différents, dont les Lyonnais André Blanc et Alfred Lenglet. Une édition 2016 qui annonce encore un gros succès, après avoir reçu l’an passé 70 000 festivaliers et permis de vendre 26 000 livres.

De nouveaux lieux accueillent des événements Quais du Polar, qui ne se limite plus au centre-ville mais s’élargit à la métropole et plus encore. Avec par exemple des bibliothèques qui seront associées, à Villeurbanne, Bron, Décines, Saint Cyr, Saint Fons, et même Bourg-en-Bresse. Une réelle innovation a été entreprise cette année, celle de connecter le festival à l’univers internet. Une start-up lyonnaise s’est chargée de développer une application smartphone dédiée à l’événement. En plus de fournir toutes sortes d’infos pratiques, elle permettra de suivre en direct les conférences données par les romanciers, qui seront diffusées aussi sur le site web. Le cinéma polar est mis à l’honneur chaque soir à La Fourmi, au Pathé Bellecour, et au  Comeodia. Des courts ou longs métrages choisis par les romanciers qui se chargeront de les présenter avant chaque diffusion. Un festival qui n’oublie personne, et sûrement pas la jeunesse a qui sont dédiés un certains nombres d’activité, comme la « Dictée Noire », animée par Amélie Nothomb et la « Dictée jeunesse » de François Morel, ainsi que  des diffusions de films d’animation, de ou de la bande dessinée.

Du 1er au 3 avril 2016
Programmation sur www.quaisdupolar.com