La joute tennistique classée ATP 250, devrait accueillir entre 4 à 6 joueurs du Top 20 mondial et profiter d’une importante couverture médiatique, du 20 au 27 mai 2017.

Au moment de présenter ce qui s’apparente comme le retour d’un tournoi de premier ordre dans la capitale des Gaules, les organisateurs avaient rivalisé d’ingéniosité pour esquiver les questions les plus tenaces sur l’identité des participants. Aussi, avait-on seulement appris que le tournoi intéressait, entre autres,  des joueurs « sud-américains ou australiens ». Selon nos informations, les organisateurs Thierry Ascione  et Gaëtan Muller ont mis le grappin sur plusieurs joueurs du Top 20. « Entre 4 et 6 », dont le canadien Milos Raonic (3ème mondial), ce qui laisse espérer la venue de grands noms et surtout de belles rencontres, sur les quatre courts en terres battues implantés au cœur du vélodrome du parc de la Tête d’Or. D’autant qu’avec Jo-Wilfried Tsonga (14ème), l’Open Parc s’assure la présence d’une première pointure, et ce à une semaine seulement de Roland-Garros. Les meilleurs joueurs se partageront 540 000 euros de prize money.

Cette ultime répétition avant l’ocre parisien – pratiquée avec les balles Babolat utilisées Porte d’Auteuil – devrait permettre au public lyonnais de juger des forces en présence. Non sans profiter d’un village VIP de 2 500m2, destiné aux partenaires et leurs invités, qui sera construit sur le parking du chalet du parc. Le tout avec une restauration haut de gamme signée C Gastronomie et le champagne Rothschild. La création d’un club éphémère est en discussion avec La Maison, dans le même esprit qu’au GPTL. Aux côtés de la Région Auvergne Rhône-Alpes, de nombreuses entreprises ont réservé des emplacements premium sur les courts et au village VIP. Enfin, signe révélateur d’un plateau de qualité concocté par Thierry Ascione et son équipe, la chaîne Bein Sports assurera la couverture de l’évènement, avec pas moins de 40 heures de diffusion. Ne reste plus qu’à mettre des noms sur ces vedettes. Les paris sont lancés.