Photo © Twitter/DR

Par Benjamin Solly

La Lyonnaise a étrenné ses nouveaux galons de ministre en charge des Sports au Parc des Princes, mercredi 2 avril 2014.

Najat Vallaud-Belkacem assistait au 1/4 de finale aller de Ligue des Champions entre le PSG et Chelsea. Un spectacle sur le terrain, avec la très belle victoire du club de la capitale face aux Londoniens (3-1), mais également dans les tribunes. Najat Vallaud-Belkacem a retrouvé aux premières loges le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi, l’ancien président Nicolas Sarkozy, la maire de Paris Anne Hidalgo mais également Arnaud Lagardère et son épouse Jade Foret, Jamel Debbouze, Teddy Riner ou encore le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps. Une présence obligatoire au regard de ses nouvelles fonctions au milieu d’un entre-soi haut de gamme, qui fleure bon l’ultra-VIP et les pétrodollars !

L’occasion sans doute pour la nouvelle ministre des Sports de prendre le pouls du sport français auprès de ses (très) gros porteurs. Notamment Arnaud Lagardère, qui via l’entité Lagardère Unlimited intervient sur la négociation des droits télé des compétitions, recherche de sponsors pour les fédérations, vente aux marques de partenariats pour les maillots ou la gestion des droits des athlètes… Côté sportif, Najat aura-t-elle évoqué la prochaine Coupe du monde avec le sélectionneur Didier Deschamps ? Toutes les précautions sont bonnes à prendre quand on se souvient du naufrage de Knysna en 2010 et la gestion de crise catastrophique de Roselyne Bachelot, alors aux manettes ministérielles.

« Je suis plus habituée à Gerland »

De son côté, la ministre a vécu avec entrain cette première fois. « C’est vrai que je suis plus habituée de Gerland que du Parc des princes. Mais c’était une très belle soirée, le résultat était la hauteur de mes espérances », a-t-elle déclaré. Une entrée en matière prudente pour l’ancienne porte-parole du gouvernement, spécialiste des éléments de langage. Espérons que Najat Vallaud-Belkacem soit aussi à l’aise dans ce milieu du sport business, à qui elle a réservé la primeur de sa présence pour étrenner ses nouvelles fonctions, que dans le sport amateur, qui attire moins les lumières. Après Maurice Herzog,  ancien secrétaire d’Etat à la jeunesse et aux sports, NVB est le 2nd ministre « lyonnais » en charge de cette thématique. Elle est également ministre des Droits des Femmes et de la Ville.