La place Gal Brosset sous la neige mardi 15 janvier 2013. Photo © Fabrice Schiff

5 cm de neige à Lyon, les médias locaux en ébullition… et Lyon People qui n’échappe pas à cette lame de fond. Vive les flocons !

Un épisode neigeux, et voilà Lyon qui se fige. Chaque année, c’est le même rituel : des prévisions alarmistes de Météo France, de l’humidité dans l’air et – ô surprise – tombe la neige. Pas de bus scolaires mardi, journée télé pour les enfants.

Gégé, fan de la flexi-sécurité à la scandinave, pourrait également envoyer en séminaire dans les pays du nord les services « déneigement » du Grand Lyon. Histoire de voir comment sont gérés ce type d’épisodes. Pas que les agents se tournent les pouces ou jouent à la belote dans les saleuses. Loin de là.

93 véhicules et 500 agents du Grand Lyon sont mobilisables à toute heure, selon les évolutions climatiques. Les opérations de déneigement des routes (à la charge du Grand Lyon ou du Département selon le type de voiries) vont d’ailleurs continuer toute l’après-midi et se poursuivront la nuit prochaine. En tout, 2 650 km de voiries à traiter. Courage les gars !

Mais force est de constater qu’il ne se passe pas un épisode neigeux sans son corolaire d’embouteillages, de voiries impraticables, de bus restés aux dépôts, d’avions cloués au tarmac. Il doit bien exister, quelque part en ce bas monde, des méthodes plus efficaces pour prévenir et surtout faire face aux épisodes climatiques de cet acabit.

Alors oui, la neige est tombée dans la nuit de lundi à mardi. A partir de 5h du matin, Lyon a été recouverte. Conséquence : la préfecture du Rhône demande aux automobilistes d’éviter d’utiliser leur véhicule pour rallier la capitale des Gaules. Le conseil, gentiment injonctif, passe à l’as dès 10h. « Retour progressif à la normale », mais un appel aux usagers à « maintenir la plus grande vigilance. »

Du côté des bus TCL, on quitte les dépôts progressivement. Jusqu’à 50 lignes sur 114 n’ont pas circulé mardi matin. Les bus C, qui maille le réseau intra-muros et celui d’agglomération, reprennent du service, sur des trajets parfois partiels. Toute l’info ici.

A saint-Ex’, même tarif. Le trafic a repris peu après 10h, mais l’accès à la plateforme aéroportuaire est toujours difficile. Un bon conseil, renseignez-vous via les outils mis à la disposition par Aéroports de Lyon, la page Facebook en particulier.

Le département du Rhône est placé en vigilance orange (neige et verglas) par Météo France jusqu’au mercredi 16 janvier, 6h00 du matin.