Photos © Fabrice Schiff

Par Benjamin Solly

70 ans après, Lyon s’est paré de Bleu, de Blanc et de Rouge pour fêter l’anniversaire de sa libération par le Général Diégo Brosset, sous l’œil du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian.

FAB_3901Une première pour le nouveau gouverneur militaire de Lyon, le Général Pierre Chavancy. La cérémonie a débuté dans la cour d’honneur de l’Hôtel de Ville avec la lecture du discours prononcé ici-même par le général De Gaulle, le 14 septembre 1944. C’est à l’occasion de cette allocution que l’homme de Londres à décerné le titre de capitale de la Résistance à Lyon. Un moment d’intense émotion pour tous les officiels, des ministres Jean-Yves Le Drian et Thierry Braillard aux nombreux élus réunis derrière le sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb. Le cortège s’est ensuite élancé à pied jusqu’à la place Bellecour, au rythme de la musique de l’Infanterie et suivi par un défilé de véhicules de la Seconde Guerre mondiale, avant le traditionnel dépôt de gerbes devant la statue du Veilleur de Pierre et la lecture du poème de Paul Eluard, Liberté. Une cérémonie qui a pris fin avec le saut de quatre parachutistes au dessus de la place Bellecour. A noter que les festivités se poursuivent dès le jeudi 4 septembre avec une journée dédiée au Général Brosset (Brotteaux, Hôtel de Ville, Institut Lumière) et au Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation de Lyon, autour d’une exposition présentée jusqu’au 5 janvier 2015 avec des parcours-visites thématiques.

La projection diapos, c’est maintenant !




Introduction -
1
-
2
-
3
-
4
-
5
-
6
-
7
-
8
-
9
-
10
-
11
-
12
-
13
-