Photo © Fabrice Schiff

Par Morgan Couturier

Activité en vogue depuis des mois, le padel s’installe à Lyon, le LOU tennis ayant succombé à ce sport importé d’Amérique Latine, à mi-chemin entre le tennis et le squash.

Au royaume des sports de raquette, le padel est roi. Créée en Amérique Latine au début des années 70, cette discipline rencontre un vrai succès dans l’Hexagone en 2010, après s’être affirmée comme le sport de raquette numéro 1 chez nos voisins ibériques depuis une trentaine d’années. Face à cet engouement croissant, le LOU Tennis a sauté le pas. Le club du président Sébastien Faure s’est doté en octobre, de deux courts spécifiques, en herbe synthétique et surtout encadrés de grilles et de baies vitrées. « Au padel, en une ou deux séances, on a des sensations, présente Ivan Mason, responsable du développement du padel au sein du club lyonnais. La distance est plus courte. Il y a moins d’effets. Le président a essayé et a accroché. On a donc lancé le projet il y a un an ».  Le succès rencontré par Padel Central à Dardilly n’a fait que conforter cette ambition, d’autant que le LOU possède dans ses rangs, les références françaises de la discipline, en la personne de François Authier et Justin Lopes.

LOU Padel Tennis Padel 2016Mais alors le padel quèsaco ? Cette discipline encore juvénile en France propose un condensé de tennis et de squash, le tout manié avec une raquette redessinée, plus courte et surmontée d’un tamis plein percé de trous. Ce « jeu », pratiqué en double, reprend le système de point propre au tennis, tout en concédant aux joueurs la possibilité de jouer avec les murs. Voire en dehors du court pour les plus expérimentés. « C’est ultra addictif, poursuit Ivan Mason. On a un retour positif des enfants de l’école de tennis. On essaye d’avoir une amplitude horaire maximum, sur des courts ouverts du lundi au samedi pour le moment ». Afin de séduire de nouveaux disciples, le club propose une tarification « très peu élevée », dixit le responsable (28€ de l’heure pour une partie, avec location de raquette, ndlr). Les terrains, inaugurés selon toute vraisemblance au printemps par Henri Leconte, peuvent faire l’objet d’une réservation en ligne, avec autogestion de tournois et recherches de partenaires. De quoi éviter de ramer, et surtout, de surfer sur la vague générée par cette activité.

LOU Tennis
1 quai Fillon (Lyon 7e)
04.78.72..77.77.
Tarifs adhésion : 100€/an pour les adhérents. 150€ + 29€ de licence FFT pour les personnes extérieures au club.