Par Paul Bourret

La Ville de Lyon et la Fédération Française de Cardiologie organisent pour la  3ème année, la « Semaine des gestes qui sauvent », du 13 au 18 mai, dans le but de former et adopter les bons réflexes en cas d’accident.

Ateliers de sensibilisation, formations, démonstrations, défis… c’est tout ce dont pourront profiter les Lyonnais du lundi 13 au samedi 18 mai. Cette année, la grande nouveauté est à trouver du côté de la présence de l’Etablissement Français du Sang (EFS), lequel organisera tout au long de la semaine des collectes de sang à grande échelle, sous le slogan : « Qui ne sauve pas n’est pas Lyonnais ». Les sapeurs-pompiers accueilleront également des visiteurs dans les casernes de Lyon pour des sessions de 2h d’apprentissage et ce, dès l’âge de 10 ans.

Apprendre les gestes qui sauvent

Le but est simple, à savoir adopter les bons réflexes en cas d’accident, en particulier pour les arrêts cardiaques, où le taux de survie en France demeure très faible (en moyenne, le taux de survie est de 5%), car bien souvent les témoins présents sur les lieux n’interviennent pas ou mal en attendant les secours. En outre, les maladies cardio-vasculaires demeurent la première cause de mortalité chez les femmes en France. De quoi venir s’entraîner aux premiers gestes. C’est une question de survie !

La semaine des gestes qui sauvent
Du lundi 13 au samedi 18 mai, avec en point d’orgue, un village des premiers secours aménagé place Bellecour, le samedi 18 mai, de 11h à 16h. Pour accéder au programme complet :
https://www.lyon.fr/actualite/sante/semaine-des-gestes-qui-sauvent