Par Morgan Couturier

La course à pied devenant pratique courante, la ville de Lyon a lancé, ce mercredi, une application dédiée à cette activité sportive. Baptisée enform@Lyon, celle-ci propose différents parcours dans toute la ville, avec en prime des exercices de renforcement musculaire et une description du patrimoine local.

« La course à pied en pratique libre est en plein boom. Un constat qui nous a conduit à l’élaboration de ces boucles de santé ». Blazer soigné sur les épaules, Yann Cucherat n’a pas encore la tenue de l’ambassadeur idoine. Il n’empêche, Lyon se met au sport et la municipalité soutient l’initiative. En témoigne  la présentation des contours de l’application enform@Lyon. Comme son nom l’indique, celle-ci a vocation à s’insérer dans le projet de prévention santé par le sport que mène la Ville. Onze parcours ont été dessinés, – avec l’objectif d’en introduire douze autres chaque année – en collaboration avec la Ligue Auvergne Rhône-Alpes d’Athlétisme. Trois niveaux de difficulté (débutant, intermédiaire et expert) ont été retenus. Pour les différencier, un code couleur identique au ski alpin : vert, bleu et rouge. « Nous voulons faire de Lyon un grand terrain de sport, en utilisant ses reliefs, ses marches, son mobilier urbain et son patrimoine culturel » poursuit Yann Cucherat.

Gratuite et disponible sur IOS et Android

Entièrement gratuit – que ce soit sur IOS ou Android – enform@Lyon reprend en effet les dessins de l’application de son développeur, LM Sport Tourism, spécialisé dans la conception de parcours running à l’étranger. L’application se veut ludique, chaque tracé contient ainsi différents points d’intérêts sportifs où sont proposés trois exercices de renforcement musculaire (vidéo de démonstration à l’appui), ainsi que des messages audio prononcés au croisement d’un élément du patrimoine local (et rédigés en concertation avec les Musées Gadagne). Disponible en français comme en anglais, l’application s’ouvre également aux personnes à mobilité réduite. « J’incite le plus grand nombre à se mettre en mouvement », déclare l’adjoint au maire. Des paroles confortées par le président de l’Asvel, Tony Parker, de plus en plus impliqué dans la vie lyonnaise. « Il faut expliquer aux gens l’importance du sport et profiter de la vie. Il faut faire du sport pour être en bonne santé ». Sous un panier ou accroché à son smartphone, seul le geste compte.