Par Laura Noailly

Étudiants en troisième année en Bachelor Marketing & Business à l’IDRAC, six amis ont décidé de se lancer dans un projet d’étude caritatif dans le but de venir en aide à des jeunes enfants malades brûlés, en customisant des douches à l’hôpital Roman Ferrari situé à Miribel.

Forts de leur volonté, les étudiants se sont rapprochés de l’association « Enfants d’abord, enfants à bord » qui a permis de booster leurs objectifs. Grâce à un soutien sans faille, le groupe a pu voir son projet se réaliser, celui de rendre plus attrayants les murs des douches de l’hôpital Roman Ferrari.

Mais ce n’est pas tout, pour mener à bien ce projet, les six étudiants ont fait appel à l’association « Zèbres » pour financer le matériel et la conception des fresques murales.
Bien qu’originale, l’aventure a été semée d’embûches puisque de nombreux hôpitaux ont été réticents à la vue du projet. Mais possédant une grande détermination, les étudiants de l’IDRAC ont finalement obtenu l’aval de l’hôpital Roman Ferrari, lequel leur a ouvert ses portes.

En quête de potentiels sponsors

L’essence même du projet a donc pris tout son sens le mardi 22 janvier 2019, lorsque les enfants ont commencé à faire les croquis et dessins avec l’aide de deux artistes, Margot Zussi et Lou Mondon, pour les fresques qui prendront place dans quelques mois. L’organisme a prévu cinq séances supplémentaires avec les jeunes malades afin de terminer ces travaux.

L’idée du projet est de distraire les enfants pendant leurs soins dans des douches filiformes avec des activités dynamiques qui sortent de l’ordinaire. « Ça va au-delà de la notion du projet, c’est une manière de s’investir dans le caritatif » décrit l’une des étudiants. Afin de terminer en beauté le projet, un mini évènement d’inauguration des fresques sera proposé au sein de l’hôpital au printemps prochain. De quoi esquisser un autre quotidien à ces jeunes malades.