La neige s’est effacée, au profit d’une pelouse verdoyante. Il n’empêche, femmes et hommes-oiseaux reprennent de la hauteur à Courchevel, les vendredi 11 et samedi 12 août, à l’occasion de la Coupe du Monde de saut à ski d’été.

Le mois d’août est souvent propice au farniente, les doigts de pied en éventail. Les spécialistes du saut à ski sont bien placés pour le savoir, alors que l’élite de la discipline, aussi bien masculine que féminine, va s’affronter dans cet exercice, à l’occasion de la Coupe du Monde de saut à ski d’été. Un évènement toujours unique, avec près de 10 000 personnes réunies chaque année depuis 1991 pour admirer ces femmes et hommes-oiseaux décoller des sautoirs savoyard du Praz, et atterrir sur … l’herbe, une centaine de mètres plus loin (le record est fixé à 137m depuis 2011).  Les regards seront irrémédiablement tournés vers le ciel avec des démonstrations de vol de l’Armée de l’Air, embarquée sur les deux jours, à bord de son avion de chasse emblématique, le Rafale. Des baptêmes de l’air en hélicoptère, ainsi que des structures gonflables viendront agrémenter ces deux journées de compétition. De quoi animer sensiblement les vacances et la station de Courchevel.

Coupe du Monde de saut à ski d’été
À Courchevel, sur les tremplins olympiques HS 96 et HS 132 du Praz, les vendredi 11 et samedi 12 août de 9h à 20h15. Entrée gratuite.
Les démonstrations de l’Armée de l’Air sont effectuées à 17h, les deux jours, pour une durée de 10 minutes.
Accès par navettes gratuites avec arrêts au village du Praz, par la télécabine du Praz en venant de Courchevel ou par voiture.