Après sa rénovation, le palais de Justice accueillera devant sa façade une esplanade dans le cadre des travaux de réhabilitation des quais de Saône. Photo © DR

A l’occasion de l’audience de rentrée solennelle de la cour d’appel de Lyon lundi 14 janvier 2013, le palais de justice historique de Lyon, situé quai Romain Rolland, va rouvrir ses portes après quatre ans de travaux.

La Garde des Sceaux  Christiane Taubira, la ministre du Droit des Femmes et porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem, l’ancien pensionnaire de la place Vendôme Michel Mercier et le président par intérim du Conseil général du Rhône Michel Forissier procéderont à partir de 10H30 à l’inauguration du palais de Justice dûment réhabilité.

Achevé en 1847 sur un projet architectural de Pierre-Louis Baltard, le palais de Justice de Lyon, vaste bâtiment de plus de 11 000 m2, est entièrement classé monument historique.

Devenu vétuste et peu fonctionnel, il a fait l’objet d’une réhabilitation complète depuis 2008, pour un montant de 44 millions d’euros partagé entre l’Etat (28 millions d’euros) et le Conseil général du Rhône (16 millions d’euros).

Les «  24 colonnes » abritent la Cour d’assises du Rhône, les services de la Cour d’appel de Lyon et le service administratif interrégional judiciaire Centre-Est.

A l’occasion de son inauguration lundi, le député du Rhône Georges Fenech a demandé à la garde des Sceaux l’apposition d’une plaque à la mémoire du juge Renaud, ainsi que la citation de ce dernier à l’Ordre de la Nation.