Photo © DR

Par Léna Ailloud

Le président de la région Rhône-Alpes Jean-Jack Queyranne a annoncé, mercredi 19 mars 2014, l’implantation d’un institut de la vigne dans le pavillon Rhône-Alpes à Shanghai.

Au cours d’une rencontre avec Xi Li, figure du Parti Communiste de Chine, le projet de création de la structure a été officialisé. L’institut aura pour mission de promouvoir les vins produits en Rhône-Alpes et dispensera des formations autour de l’activité viticole. De quoi redynamiser un pavillon Rhône-Alpes qui peine à trouver son rythme de croisière malgré l’installation pérenne du restaurant-école  de Paul Bocuse. L’émanation de Rhône-Alpes à Shangaï, née à l’occasion de l’exposition universelle pour le développement des entreprises locales à l’export, est un gouffre financier. Selon nos confrères de Tribune de Lyon, le déficit se chiffre annuellement à près de 500 000 euros, pour un investissement initial pharaonique (et public) de 6 millions d’euros.  La visite du président chinois à Lyon, les 26 et 2 mars prochains, permettra d’évoquer d’autres projets, comme la création d’une ligne aérienne reliant Shanghai à Lyon.