Baby et Népal. Photo © Fabrice Schiff

Un rassemblement de soutien aux deux éléphantes du parc de la Tête d’Or, menacées d’abattage car porteuses potentielles du gêne de la tuberculose.

La foule des irréductibles, citoyens et associatifs, s’est réunie dimanche 10 février 2013 devant la porte dite des « enfants du Rhône. » Le porte-parole de la fondation Brigitte Bardot a même fait le déplacement. Baby et Népal sont sous le coup d’un arrêté d’abattage depuis le 11 décembre dernier. Le cas des éléphantes du parc de la Tête d’Or doit être tranché le 20 février par le Conseil d’Etat.