Par Morgan Couturier

Toutes deux étudiantes au sein de la très réputée école de commerce ESCP Europe à Paris, Marine Jarniat et Adèle de Polignac ont décidé d’agrémenter leur première année d’études d’un challenge particulièrement marquant. Voilà les deux Rhodaniennes embarquées dans le 4L Trophy, en plein cœur du désert marocain.

« Au départ, ça faisait un peu peur, puis finalement, on s’est lancé sans réfléchir ». L’excitation dessinée sur leur visage encore poupon confirme la tendance, les craintes d’une telle aventure ont laissé place à l’exaltation, quand, un jour avant de prendre le départ, l’équipage s’est autorisé une halte au Parc de la Tête d’Or, afin de livrer son ultime ressenti. Le cœur est à Lyon, mais l’esprit est lui, manifestement porté vers les plaines ensablées du Maroc. Ressassant sans cesse ces paroles formulées en début d’année par deux anciens participants, Marine Jarniat et Adèle de Polignac se sont laissé tenter par cette croisade, au carrefour du sport et de l’aide humanitaire. « Ça nous fait deux semaines de vacances en plus et on pourra aider d’autres enfants à avoir accès à l’éducation », évoque Marine Jarniat.

« On fournira des bières en l’échange d’un peu d’aide »

Rapidement épargné par la quête de sponsors – la course réclamant au moins 9000€ – le duo peut désormais se concentrer sur le pilotage de leur charmante 4L rose. « La voiture était en bon état, on ne pouvait pas la laisser passer. Puis les propriétaires avaient fait la course l’an passé, ça nous a donné encore un peu plus envie d’y aller », décrit Adèle de Polignac. Rompues aux bases de la mécanique, apprises à la hâte auprès de leurs proches, les deux filles misent avant tout sur la solidarité présente sur l’événement. Avec un plan de bataille déjà bien établi. « On fournira des bières en échange d’un peu d’aide, plaisante Marine Jarniat. Il y aura toujours quelqu’un pour nous aider ». Pour atteindre Marrakech et la ligne d’arrivée, c’est tout le mal qu’on leur souhaite.

Pour suivre leur parcours, rendez-vous sur leur page Facebook Les Etinc’l