Gérald Bouchon a sorti sa station de la confidentialité – Photo © Fabrice Schiff

Par Benjamin Solly

L’institut Médiamétrie a publié fin janvier les audiences intermédiaires des radios locales. L’occasion de faire le point sur les stations lyonnaises.

Lyon 1ère, seule station à faire dans l’info en continu tire son épingle du jeu. Créditée de 2 200 auditeurs (0,2 %) aux intermédiaires de janvier 2012, le média dynamisé par Gérald Bouchon attire désormais 9 800 auditeurs quotidiens (0,8%). Du côté des musicales, Virage Radio se taille la part du Lyon et s’impose entre Saône et Rhône avec une progression de 0,8 point sur un an. Les auditrices raffolent toutes du ton décalé et allumé de l’animateur de la tranche 19h-21h de la rock station, le bien nommé Boris. A noter également la très belle progression de l’antenne lyonnaise de Jazz Radio qui, avec 4% d’audience cumulée, enregistre la plus forte progression des ondes locales, avec +53% sur un an.

Du côté des classiques de la bande FM lyonnaise, Radio Scoop est stable (-0,2 point) par rapport à 2012 (7,2%). Radio Espace boit la tasse avec un recul de 1,5 points sur un an (4,7%). Tonic Radio, ex-Hit &Sport, a plus que doublé son audience en un an, passant de 0,7% à 1,5%. De quoi réjouir ses fondateurs Laurent Chabbat et Charles Couty.

Les réseaux nationaux restent en tête à Lyon. France Inter décroche la timbale avec 14,1% d’audience cumulée. La première radio musicale entre Saône et Rhône est NRJ, avec 9,6%. Les plus grosses progressions vont pour Chérie FM (+ 2,4 points), RTL2 (+1,9), RTL (+1,6), France Info (+1,6) et France Culture (+1,3). Les plus fortes chutes pour Virgin Radio (-1,9), Europe1 (-1,8), Le Mouv’ (-1,1) et Skyrock (-0,9).