Par Morgan Couturier

Expatriée au Canada depuis quelques années, Sabrina Firetto revient entre Rhône et Saône avec son concept d’autobronzant naturel. La jeune québécoise a acquis l’exclusivité de la marque Nuda sur le sol français, et compte bien en faire profiter le public lyonnais.

Son teint halé ferait une belle promotion pour le tourisme canadien. Mais le réchauffement climatique a beau intensifier les UV des quelques rayons de soleil québécois, la pigmentation dorée de Sabrina Firetto tient plutôt à aux bienfaits de sa cabine d’auto-bronzage. Expatriée à Montréal, l’ancienne employée d’Yves Saint-Laurent est tombée sous le charme de l’enseigne Nuda, auteur d’un nouveau concept de bronzage airbrush, réputé 100% naturel. À tel point que la belle lyonnaise entend l’exporter dans l’Hexagone. À commencer par Lyon. « Il s’agit de produits vegan, élaborés à partir d’ingrédients naturels, des vitamines A, C et E, du thé vert et blanc et de l’Aloès », présente-t-elle, alors que Nuda fait l’apologie de la lutte contre les UV.

Un bronzage garanti à raison de deux séances par mois

S’appuyant sur les bases du airbrush, Sabrina Firetto et Nuda veulent éradiquer les préjugés tenaces de l’autobronzant. Fini la teinte orange et son odeur nauséabonde, l’enseigne propose trois teintes distinctes, plus ou moins claires, laissant transparaître un bronzage similaire à la pigmentation naturelle du client. « Le séchage est instantané », promet-elle, alors que les bienfaits d’une telle séance sont amenés à s’éterniser une dizaine de jours. « Deux séances par mois sont préconisées afin d’être bronzé toute l’année », soutient Sabrina Firetto. Mais la beauté a un prix. Entre 35 et 45€ selon le prestataire. Lyon devrait en héberger « 4 ou 5 pas plus », dixit la jeune maman. Les démarches ont débuté. À commencer par le centre esthétique Cléage de Bellecour, tout près de succomber aux promesses d’un bronzage éternel.