Flashback. Le staff et les joueurs de l’OL sur l’espace Mercedes lors du salon 2011 – Photo © Fabrice Schiff

Par Yves Espaignet

Eurexpo accueille à nouveau le salon de l’automobile après l’annulation de l’édition 2013. C’est l’événement commercial de la rentrée qui sera suivi de près afin de mesurer l’attractivité de la place lyonnaise.

« Il était impossible de ne plus avoir d’événement consacré à l’auto mais il nous fallait inventer un nouveau modèle, le faire ensemble avec tous les acteurs concernés et innover » souligne la directrice générale des sites GL events de Lyon, directrice du salon, Anne-Marie Baezner. Ces mots dévoilent les ambitions du groupe organisateur qui sont de positionner ce rendez-vous comme le premier salon régional français en affirmant son expertise dans le domaine de l’événementiel. Aussi, depuis la fin 2013, le projet lui a été confié avec pour obligation de réussir cette reprise en rassemblant les professionnels lyonnais de l’automobile. Cette manifestation se tiendra en alternance annuelle avec le Mondial de l’Automobile en apportant une nouvelle formule «  correspondant aux tendances du marché et aux attentes du public. » En effet, il ne s’agit pas de chercher à se mesurer aux événements de Paris ou de Genève mais bien de s’inscrire dans une réalité régionale et ce, en fidélité de l’esprit des pionniers de ce salon dont « le premier rendez-vous date de 1975 » rappelle Elie Cunat, Président du Comité stratégique. « Nous nous sommes inspirés du salon « Première Vision » de Paris, conçu autour de stands identiques soulignant la diversité des produits présentés. Nous proposons une offre la plus large des marques automobiles afin d’affirmer la compétitivité de l’événement » dévoile Anne-Marie Baezner (1). Ainsi, deux espaces dédiés répondent directement à cette préoccupation avec l’espace « marques généralistes » renfermant tous les modèles de la citadine à la berline et l’espace « prestige » , véritable écrin noir où s’exprimera le rêve avec les marques d’exception comme Ferrari, Jaguar ou encore Maserati.

Village du sport auto

Mais l’objectif d’attirer un public de 40.000 personnes en seulement 4 journées demande également de capter « la communauté des passionnés » qui ne devrait pas rester insensible à l’offre d’un « village du sport automobile » et les familles avec un vaste espace d’animations : « nous voulons délivrer une ambiance festive, conviviale. » Cependant la fête ne sera véritablement réussie que si l’enjeu commercial est atteint. Cette préoccupation se trouve au centre de la démarche initiée par Elie Cunat : « Nous tenons à conforter l’esprit de toujours de cette manifestation, celui d’un salon de ventes. Aussi chaque exposant viendra avec des équipes commerciales motivées avec pour règle l’émulation entre les partenaires présents. » Il tient à un rendez-vous animé avec des « portes ouvertes » des constructeurs, des soirées « avant-première VIP » et la possibilité de venir « saisir des opportunités d’achat. ». Il est vrai que les équipes commerciales bénéficieront d’un atout celui de la proximité de nombreux centres d’essais, ceinturant les halls d’exposition d’Eurexpo : « c’est un point fort du salon de Lyon par rapport aux grands salons référents que sont ceux de Paris et de Genève, en offrant la possibilité d’essais des modèles présentés sur le site même de l’événement. » La  manifestation couvrira au total une superficie de 45.000 m2 ce qui autorise des démonstrations de voitures de courses (Formule 3000, Drift, Midjet 2.0 et Norma 2L) sur une piste aménagée à l’extérieur d’une longueur de 700 m. Dans un deuxième hall, une piste électrique pour des karts et des Andros-car prolongera le secteur des animations. L’événement est repensé dans les moindres détails car Anne-Marie Baezner veut renforcer la légitimité de « Lyon et sa région qui sont une vraie place de l’automobile. »

(1)  40 marques étaient déjà inscrites avant la trêve estivale. A noter les grands retours de Porsche et Audi   

 

Informations pratiques

D u 24 au 28 septembre 2015
Horaires   : 10h – 19h. Nocturne jusqu’à 22h le vendredi 22 septembre 2015.
Prix d’entrée visiteur   : 5€ sur internet, 6€ sur site, gratuit pour les – de 12ans
Site web : salon-automobile-lyon.com