Photos DR

Par Baudouin Wisselmann

Les dirigeants du club de basket de Villeurbanne ont présenté à l’Astroballe le projet de nouvelle enceinte de l’ASVEL qui sera livrée en 2020.

ASVEL Arena 2Gaëtan Muller président délégué de l’ASVEL a annoncé les grandes lignes du projet, en présence des constructeurs et exploitants de l’Arena, de son architecte Pierre Barillot, de Gérard Collomb et du maire de Villeurbanne, Jean-Paul Bret. Repris par Tony Parker en 2014, le club compte dominer le championnat de France sur le plan sportif, enchainer les titres et accéder de nouveau au « final four » de l’Euro League. A l’image de l’OL et de son centre de formation toujours deuxième d’Europe et premier de France, le projet structurel de l’ASVEL s’accompagne également de la construction de la Tony Parker Academy à Gerland. « Nous voulons que l’élite du basket français et européen soit formée à Lyon » a assuré Gaëtan Muller. L’ASVEL qui réalise le premier chiffre d’affaires de PRO A en terme de sponsoring avec 3,6 millions d’euros et remplit 98% des 5600 places de l’Astroballe, est aussi le club de basket de France le plus diffusé à la TV et sa valorisation en équivalent publicitaire par saison est estimée à près de 40 millions. Le club compte bien avec sa nouvelle enceinte pousser plus loin tous ses records.

ASVEL Arena 3Le club reste fidèle à Villeurbanne

Les appels d’offre à la construction ont abouti à la cooptation de deux groupes de promotion régionaux (on dit bravo !) que les dirigeants ont estimé être en cohérence avec les valeurs du club : « Thierry Glories (TGL) et Didier Caudard-Breille (DCB) (entourant TP ci-dessus) ont fait des propositions qui nous ressemblaient, qui répondaient parfaitement à nos demandes et qui ont compris l’esprit du projet ». Le nouvel écrin de l’ASVEL sera construit sur l’actuel complexe sportif Georges Lyvet au Carré de Soie et pourra accueillir 10 500 spectateurs (12 000 en configuration spectacle dont 1500 en VIP). Naturellement l’Aréna disposera de multiples commerces (répartis sur 2000 m2) et restaurants et recevra des shows et des concerts (c’est JMA qui va être content !). Le budget du projet s’établira dans une fourchette estimée entre 45 et 55 millions d’euros. Construite en 1995, l’Astroballe aura un rôle complémentaire et le président Parker a annoncé également qu’elle pourrait accueillir un jour l’équipe du Lyon Basket Féminin (très belle perspective !).

ASVEL Arena 4