01 Photos © Fabrice Schiff

 

 

Par Marjorie Auer

 

Rattacher l'Est lyonnais à l'agglomération s'affirme être l'un des objectifs premiers du président du Grand Lyon. Le carré de Soie, ‘‘plus grand centre commercial construit à Lyon depuis la Part-Dieu'' devrait également permettre un essor économique de ce territoire. Une aubaine en période de crise.

 

02 L'imposant complexe, présentant une architecture oscillant entre valeurs environnementales et esthétique contemporaine, tranche avec le décor alentour. Construit sur l'ancienne friche industrielle jouxtant les communes de Villeurbanne et de Vaulx-en-Velin, le Carré de Soie a finalement été livré avec un mois d'avance par la société Altarea. Il est le résultat d'une importante politique de revalorisation de Vaulx-en-Velin, à l'image de la récente ouverture de la station de métro La Soie en 2007. Lundi 30 mars, c'était l'effervescence dans ce nouveau centre commercial, qui a ouvert ses portes au public le mercredi 1er avril. Gérard Collomb était bien entendu présent pour inaugurer le complexe et lancer la seconde phase du programme Carré de Soie, soit ‘‘500 hectares a aménager sur vingt ans'', en compagnie de Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne et de Maurice Charrier (et non pas André Gerin, comme indiqué par erreur, ndlr), maire de Vaulx-en-Velin et dont c'était la dernière inauguration. Le budget final est à la hauteur de ce projet titanesque, avec un investissement de 130 millions d'euros financé en partenariat par Altarea et Foncière Euris.

 

03 En tout, c'est plus de 60 000 mètres carrés, réunissant 15 salles de cinéma, plusieurs grandes et moyennes surfaces, 45 boutiques et 15 restaurants, pour la plupart des enseignes déjà connues de… la Part-Dieu. ‘‘Malgré la crise actuelle, 99% des emplacements ont trouvé preneur'' explique Alain Taravella, président d'Altarea. ‘‘Il y a un vrai appétit des enseignes, car le nombre de mètres carrés commerciaux par habitant à Lyon est inférieur à la moyenne''. Le site joue ainsi sur la diversité, en étant à la fois un pôle loisirs, comprenant le quatrième multiplex Pathé de Lyon, l'hippodrome permettant l'organisation d'activités culturelles ou sportives (avec l'ICPA) et un pôle commercial, tourné vers le jardinage, la décoration intérieure, le bien-être, le prêt-à-porter, le sport… avec de grandes enseignes comme Castorama, Planet Saturn, Jardiland ou King Jouet. A terme, c'est plusieurs milliers de logements et l'implantation de nombreuses entreprises qui devraient naître sur ce site en pleine revalorisation, entre ville et nature.